Nikolaï Anatoli

Nikolaï Anatoli

Messagede Nikolaï Anatoli le Lun 29 Oct 2012 21:20

¤~Généralités~¤

Nom : Anatoli

Prénom : Nikolaï

Humain ou vampire : Vampire

Epoque : 2100 – Descendance

Position : neutre

Age : 24 ans

Nationalité : Irlandaise

Sexualité : hétéro

Métiers : peintre



¤~Descriptions du personnage~¤

Description physique :

Apparence physique : Nikolaï est grand... très grand... du haut des ses 1m98 il surplombe pas mal de monde. Large d'épaules, il a une stature relativement carrée, rien à voir avec celle de ses parents, peut être son grand père maternel, allez savoir... Sous sa peau court un réseau de muscles relativement bien dessiné qu'il entretient par du sport régulier.

Sa peau est claire et lumineuse, ses yeux en amandes et d'un vert émeraude magnifique surmonté de sourcils fins qu'il a hérité de son papa, reste de sang asiatique dans ses veines. Sa chevelure est, quant à elle, épaisse et indisciplinée. D'un noir de geais, il la porte mi-longue et dégradée, une longue frange balayant son front. Ses lèvres prennent un pli sévère quand il est concentré mais peuvent aussi s'étirer en un radieux sourire. Enfin, ses doigts sont longs et agiles, peintre oblige.

Allure et goût vestimentaire : Simple. Il ne s'encombre pas de ce genre de chose. Après tout, tout l'habille et même une simple chemise et un pantalon peuvent le rendre classe et charismatique.

Particularités : RAS


Description psychologique :

Qualités :
- Calme et zen, il est inébranlable. Il n'y a, à ce jour, aucune chose qui puisse le déstabiliser ou le mettre en colère... Un ovni...
- Observateur et ayant une bonne mémoire, il peut peindre tard dans la soirée quelque chose qu'il a vu le matin. Même si les paysages ne sont pas sa spécialité il lui arrive de temps en temps d'en peindre, devenant l'espace d'un instant comme son père...
- Doux et compréhensif les autres viennent chercher chez lui une épaule sur laquelle pleurer ou s'épencher. Il se retrouve à connaître tout sur tout le monde et il trouve quand même cela bien génant.
- Fidèle en amour et en amitié, Nikolaï ne se lance pas dans des relations superficielles. Un coup d'un soir ? Impensable pour lui, il lui faut de l'amour, de la passion et du désir – tout cela étroitement liés – pour qu'il se laisse aller au plaisir charnel.

Défauts :
- Indéchiffrable, il reste une énigme pour pas mal de monde. Cette attitude peut mettre mal à l'aise ceux qui le connaisse, n'arrivant pas à deviner ce qu'il pense de telle ou telle situation.
- Rêveur, toujours perdu dans ses pensées, il peut très vite zapper ceux gravitant autour de lui.

Ce qu’il aime :
- Peindre pendant des heures sur tout les supports possible et imaginable : toile, mur, corps et j'en passe.
- Le calme et la nature, ce n'est pas pour rien qu'il a préféré une petite maison au cœur de ce qu'il reste de la forêt près du lac plutôt qu'un bel appartement en ville.

Ce qu’il n’aime pas :
- Les êtres superficiels et matérialistes.
- Le brouhaha et la foule

Autres choses à signaler: RAS


¤~Histoire~¤

Nikolaï est le fils de Vavila et Alexeï. Ses parents, après avoir longtemps hésités ont décidé de lui donner le nom du prince. Alexeï, d'habitude si indécis, semblait désirer de tout son cœur qu'il en soit ainsi. Peut être parce que son nom lui rappelle son père et qu'il préfère que son fils porte celui de l'être aimé plutôt que de l'être haïs. Bref, c'est de l'amour et surtout de la patience de Vavila qu'est né Nikolaï et dieu sait qu'il lui en a fallut de la patience à notre cher infirmier pour débloquer notre peintre coincé et traumatisé. Mais en fin de compte, le résultat est plutôt concluant.

Enfant, il a grandit au sein d'Istravel, ses parents y travaillant tout deux, et il n'était pas rare qu'il se faufile soit dans les salles de classe soit à l'infirmerie pour voir ce qu'ils pouvaient bien y faire. Nikolaï était alors très curieux et satisfaisait sa curiosité dès qu'il en avait l'occasion, en dehors des heures passés dans la petite école de la ville voisine bien sur. Mais... s'était tellement mieux d'être dans une école de grand sans pleurnicheur et sans maitresse pour arrêter ses élans créatifs quand en atelier de peinture il plongeait ses mains avec délectation dans les couleurs pour en barbouiller sa feuille. Son père l'autorisait alors pourquoi cette femme ne pouvait elle pas comprendre que cela était bien mieux ?
N'allez pas croire cependant qu'il n'avait pas d'amis de son âge. Istravel comptait aussi en son sein quelques jeunes enfants du personnel comme le fils du directeur Matéo, plus jeune que lui mais si complice quand il s'agissait de trouver mille et une cachette pour faire tourné en bourrique leurs parents. D'ailleurs, il les aimait bien, lui, les parents de son copain. Matéo si gentil et Ryann si.... joueur, toujours à leur filer des bonbons en cachette. (xD)

Ce fut donc dans cet établissement qu'il s'épanouit toute son enfance et qu'il grandit, suivant les cours une fois en âge, se spécialisant dans les langues dans un premier temps, gardant la peinture comme passe temps avant que son père, bluffer par son talent lui suggéra qu'il devrait peut être exposer quelques toiles dans une galerie d'art en ville histoire de voir si c'était son amour paternel qui lui faisait trouver ça magnifique ou les réels capacités de son fils. Il s'avéra que Nikolaï était vraiment doué. Les trois toiles alors exposées partir en moins d'une semaine, offrant un joli petit pactole au jeune homme qui pourtant n'avait absolument pas chercher cela. Il n'en abandonna pas cependant ses études de langues, se perfectionnant en français, allemand, italien, espagnol et japonais, langue se rajoutant à l'anglais et au russe que ses parents lui avaient enseigner dans sa plus tendre enfance.

En marge de ses études, il chercha sa voie artistique et la trouva quand il peignit la première fois, sa toute première petite amie, une jolie blonde du nom de Mindy, alors qu'elle était assoupi après la nuit merveilleuse qu'elle lui avait offert. Cette nuit là avait d'ailleurs été la nuit des premières fois et il nourrit encore aujourd'hui une grande affection pour celle qui lui a ouvert la porte sur les plaisirs que l'amour véhicule. Mindy, cependant, ne supporta pas la voie artistique qu'il s'était choisit et ronger par la jalousie, le quitta. Cette rupture fut douloureuse pour lui mais il s'en remit, faisant la part des choses et rencontrant, un an plus tard, celle qui fut sa seconde petite amie. Elle part contre, il n'évoquera nullement son nom. Cette garce manipulatrice n'était qu'avec lui parce que son nom commençait à être connu des réseaux d'art et parce que de folle rumeur comme quoi il était peut être un descendant de tsar, faisait miroiter dans ses yeux la convoitise d'être une femme du monde. Il la quitta donc sans remord et s'installa alors à l'écart, dans cette petite maison près du lac d'Istravel.

Aujourd'hui, Nikolaï vit seul, un chat noir – descendant d'un certain ébène à ce qu'on lui a dit:p – pour seul compagnon. Il utilise sa richesse linguistique pour vendre ses toiles à travers le monde et est toujours à la recherche de nouveaux modèles. C'est ainsi qu'il en vint à passer une petite annonce : "Jeune peintre cherche jeune femme pour nue artistique et éventuellement body painting. Contacter Nikolaï Anatoli au : 06 .. .. .. .. .."
Avatar de l’utilisateur
Nikolaï Anatoli
 
Messages: 3
Inscription: Lun 29 Oct 2012 13:35

Retourner vers Habitants (+ police)

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités





cron