Adrien Pyron.

Adrien Pyron.

Messagede Adrien Pyron le Sam 12 Juin 2010 17:59

¤~Généralités~¤


Nom : Pyron.

Prénom : Adrien.

Humain ou vampire : Humain.

Age : Dix-sept ans, bientôt dix-huit, né en novembre.

Nationalité : Français.

Sexualité : Homosexuel, ambi.

Classe : Fin de première, va sur sa terminale.

¤~Descriptions du personnage~¤


Description physique :

Apparence physique :
Adrien est quelqu’un de plutôt grand et élancé. D’un bon mètre soixante dix-sept, qu’il aime arrondir à quatre-vingt, ça fait classe paraît-il, il ne pèse qu’un poids plume de cinquante-cinq kilogrammes. En vérité, il n’est pas particulièrement maigre, d’ailleurs, il ne l’est pas du tout, mais en contrepartie, les muscles le fuient tout aussi bien que la graisse. Il fait donc partie de ces irritantes personnes qui mangent bien plus qu’à satiété, mais qui ne grossissent pas. Autre détail passionnant, Adrien possède des cheveux noirs, courts, qu’il se plait à se pas coiffer –la flemme dit-il.- et en même temps, ils sont assez courts pour que cela ne soit pas trop dérangeant. Et un autre détail bien plus intéressant, il a les yeux bleus. Pas les yeux bleus-gris un peu ternes, ou les yeux bleus marines, qui nous obligent à se pencher pour être sûrs de leur couleur, non. Un vrai bleu, celui qui n’est pas sans rappeler les mers de corail. Un bleu… remarquable, tout simplement. Ajoutons le tout sur une peau pâle, et cela donne un résultat plutôt sympathique à regarder.

Allure et goût vestimentaire : Adrien est plutôt clair sur ses gouts vestimentaires : ce qui est confortable est bien, ce qui est confortable ET esthétique est mieux ! En vérité, il n’est pas très compliqué, tout ce qui a, de près ou de loin, une affinité avec le mouvement baba est confortable. Tout ce qui est pantalons en jeans, est confortable, et tous les tee-shirts simples le sont aussi ! En clair, il porte un peu tout ce qui lui passe par la main, mélangeant sans vergogne ce qui ne devrait pas l’être. L’esthétisme est très souvent mis au banc de touche, mais, étonnement, le résultat n’est jamais désagréable à regarder ou choquant à outrance. C’est juste… peu conventionnel.

Particularités : Il porte des lunettes, de petits rectangles de verre entourés par du plastique noir. Il ne s’en sépare presque jamais. Il possède un anneau au cartilage droit, et une boule bien discrète dans sa jolie cavité buccale. Il a aussi une estafilade au niveau des côtes gauches, juste sous le bras. Il a toujours une sacoche noire rembourrée en cas de chute où son ordinateur le suit partout.


Description psychologique :

Qualités :
Adrian a beau n’être pas désagréable à regarder, la liste de ses autres qualités est plutôt limitées. Sympathique lorsqu’on n’est pas sur son chemin, il est un ami plutôt fidèle et apprécié, bien qu’il soit difficile d’être considéré comme tel. Il est d’une ténacité à toute épreuve, d’un calme extérieur olympien et d’une maitrise de soi assez légendaire. Il a une bonne capacité d’apprentissage et un talent certain pour la musique… qu’il n’exploite pas. Ses autres talents se limitent à son ordinateur qui ne le quitte jamais.

Défauts : Malgré tout ça, Adrian a des défauts bien plus… dérangeants. Premièrement, il est cynique, ironique, particulièrement hautain et insultant avec les personnes qu’il n’apprécie pas. Autres défauts, il est obsessionnel, parfois à la limite du tolérable : quand il a une idée en tête, il n’en démord pas, et n’hésite pas devant des manières que d’aucuns auraient jugé immoral ou illégal. De plus, même s’il a une apparence calme, il est d’une impatience maladive : ses amis se rendront bien vite compte que son attitude indolente cache un adolescent surexcité incapable de se tempérer. Cependant, il est aussi envahissant et jaloux, et considère qu’un ami ne doit avoir aucuns secrets pour lui… Quitte à fouiller dans sa vie privée sans son autorisation… ce qu’il fera certainement avant même de vous choisir comme ami. Il a aussi une capacité incroyable à vous mettre dans la merde… Et à vous laisser vous débrouiller pour vous en sortir. Et s’il vous offre son aide, ce ne sera que sous couvert de pitié et de miséricorde. Il a un caractère parfois même infantile : sa façon favorite de faire céder les gens est de les harceler. N’essayez même pas de lui dire non, il reviendra à la charge autant de fois qu’il le faut, jusqu’à ce que vous ayez le choix entre devenir fou et abandonner.

Ce qu’il aime : Il aime un grand nombre de choses, mais pourquoi être simple quand on peut être compliqué et encore plus chiant ? Premièrement, il fera pratiquement toujours exprès de ne jamais aimer la même chose que vous. Vous lui dites que vous aimez le métal, il dira préférer le reggae. Dites-lui que vous aimez le reggae, il dira préférer le métal. Si vous lui dites que vous aimez le rock populaire ou le rap, il vous crachera dessus (on ne peut pas tous aimer Bruel). Autrement dit, il déteste parler de ce qu’il aime, mais il suffit de l’observer un peu pour savoir ce qui lui plait vraiment.

Ce qu’il n’aime pas : A peu près tout en ce bas-monde. Rien ne saurait trouver grâce à ses yeux. Ou en tout cas, vous ne risquez pas de le savoir. Car il prend à malin plaisir à trouver tous les petits défauts que possèdent les gens et les choses. C’en est même exaspérant. Et dire qu’il y a des gens qui le supportent malgré ça… Cependant, cela fait de lui un critique averti, même s’il prendra un malin plaisir à descendre les choses que vous aimez le plus.

Autres choses à signaler : Il fume, parfois un peu plus que du tabac, mais n’a jamais eu le moindre problème avec la loi. Il a un accent anglais carrément mauvais, mais heureusement pas affreux à l’oreille et il lui arrive de ne pas trouver ses mots, ou de se tromper avec des faux-amis et autres. C’est un génie de l’informatique, et il sait en jouer.


¤~Histoire~¤



« Maman. J’veux aller étudier en Irlande.
_Pardon ?
_J’veux aller en Irlande.
_Tu déteste l’Anglais.
_Mais noooon, disons juste que… cette langue et moi n’avons que peu d’affinités, et j’ai décidé d’arranger cela.
_Non.
_J’veux aller en Irlande.
_Non.
_J’veux aller en Irlande.

[…] (Ces deux phrases ont été répétées de nombreuses fois, inutiles de les recopier indéfiniment.)
_Et tu voudrais aller où en Irlande, hein ? Dis-moi !
_A Istravel.
_Non.
_J’veux aller étudier en Irlande, à Istravel. »


Une semaine après, ses parents avaient finis par céder, excédés, -Ils étaient faibles de toutes façons, et ne pensaient désormais qu’à se reposer et à profiter de cette année de liberté- et il se trouvait en train de harceler le lycée en question pour qu’il accepte qu’il s’inscrive en fin d’année de première, et qu’il puisse venir dès maintenant pour mieux s’habituer à la langue. Ce ne fut qu’après une centaine de coups de fil qu’on finit par lui céder, et ce ne fut pas uniquement grâce à ses excellents résultats dans les matières scientifiques. Mine de rien, cela servait d’avoir des parents, très, très aisés et un bon niveau en classe. Un bon gros chèque plus tard, il était assuré de pouvoir terminer sa scolarité là-bas, et d’avoir à sa disposition des cours d’anglais pendant toutes les vacances qui le séparaient de son année de terminale afin d’acquérir le niveau nécessaire à sa poursuite d’études.


Pour savoir le pourquoi de cet engouement pour l’Irlande et Istravel en particulier, il fallait remonter… une semaine plus tôt. Adrien était étudiant en première scientifique, dans un lycée plutôt renommé français. A ce moment, il était au foyer de son lycée, tranquillement installé sur un canapé en plastique à moitié arraché qui en avait vu passer des élèves. Il soupira :
« J’me fais chier.
_Amis de la poésie, bonsoir. »


Le jeune homme tourna la tête vers Nicolas, une des seules personnes qu’il connaissait à pouvoir le supporter au quotidien. Celui-ci était en train de rouler d’avance quelques… ‘cigarettes’, les yeux plongés sur un livre, à la table la plus proche. L’adolescent haussa un sourcil.
« Tu lis quoi là ?
_Un truc que le prof de physique nous a conseillé de lire, j’l’ai trouvé en me baladant à la librairie tout à l’heure.
_Tu dois encore plus te faire chier que moi.
_Non, ça va, c’est plutôt intéressant. Puis bon, si tu fais que regarder la couverture, tu peux toujours faire passer le temps.
_Gné ? »


Le Nicolas en question lui lança le livre, après avoir finit de rouler ce qu’il roulait. Et Adrien tourna la couverture pour voir la photo de l’autre, un jeune homme aux cheveux noirs, et, on ne peut plus séduisant à ses yeux. En fait, il était carrément bandant d’après ses critères. Il se redressa et lu le nom de l’auteur : Geary Zahran. Il eut un sourire
« Alors ?
_Tout à fait dans mes gouts, le tatouage en moins, et s’il n’était pas en noir et blanc, et anglais.
_T’es con… »


Et malgré ses paroles, le soir même, ayant emprunté de force le livre en question, il le dévora, (oui, certaines personnes peuvent trouver passionnant des livres parlant de physique…) et se hâta d’aller chercher des biographies de l’homme en question sur Internet. C’est ainsi qu’il apprit qu’il travaillait pour l’armée. Ah, et il trouva quelques jolies photos en couleurs, et jugea que même le tatouage ne gâchait pas le scientifique. Ben, voilà, il avait trouvé de quoi s’occuper. Il mit quelques jours à chercher la base de données qui lui permettrait de trouver où il était en poste, et mit le reste à la pirater. C’est ainsi qu’il découvrit que le scientifique était en poste à Mealgan, ville d’Irlande connue pour son air pur, ses vampires et son école réputée, Istravel. Une ville qui avait tout pour lui plaire, mis à part l’air pur dont il n’avait, personnellement, rien à secouer.


« Alors, comme ça, tu me lâches pour un inconnu ?
_Ouaip. Dis-moi, quelles sont les chances pour qu’il ait une attirance pour les hommes ?
_Tu veux que j’te dise ? Même le plus hétéro des hétérosexuels ne pourrait pas se débarrasser de toi avant de t’avoir enculé un bon coup, ou l’inverse.
_Et tu oses dire que c’est moi l’poète ?
_J’ai eu un bon maître. En tout cas, je souhaite bonne chance à ce mec, il n’aura pas de trop de l’armée pour le protéger de toi. »


Famille : Les parents d’Adrien sont toujours ensembles, et s’aiment plutôt… De toute façon, ils avaient trop de problèmes avec leur fils aîné pour penser à se disputer. Adrien a une petite sœur de douze ans, Elodie, qui, heureusement pour beaucoup, ne semble pas suivre l’exemple de son frère. Il est détesté de pas mal de sa famille, et a été renié par ses grands-parents lors de son coming out. Mais pour ce que ça l’atteind…



¤~Notes~¤


Pour des soucis de lisibilité et de compréhension, les phrases dites en français seront en bleu et celles en anglais seront en rouge.
Avatar de l’utilisateur
Adrien Pyron
Elève
 
Messages: 4
Inscription: Sam 12 Juin 2010 17:44
Age du perso: Dix-sept ans.
Humain ou Vampire: Humain.
Rebelle / armée / neutre?: Neutre.
Ame soeur: No one.

Re: Adrien Pyron.

Messagede Erwan O'Lean le Sam 12 Juin 2010 19:06

Et bien et bien, tu es validé!!!

Bienvenu parmi nous et amuses-toi bien!!

Par contre, évite le rouge administration ^.^

Ta chambre : la n°1
Avatar de l’utilisateur
Erwan O'Lean
Directeur d'Istravel
 
Messages: 175
Inscription: Dim 29 Juin 2008 15:08
Age du perso: 122 ans
Humain ou Vampire: Vampire


Retourner vers Elèves

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité





cron