Aller simple, mais pour quoi? [PV Lelouchipinou]

Après la forêt, un lac à l’eau verte un peu trouble représente la fierté de cette région des Lacs du Connemara. La baignade est possible.

Aller simple, mais pour quoi? [PV Lelouchipinou]

Messagede Dylan Windsor le Sam 18 Aoû 2012 12:49

Une nouvelle année à Istravel commençait avec son lot de nouveaux élèves, moment qu’attendait avec impatience Dylan car il allait pouvoir ainsi faire plein de nouvelles rencontres, de prochains amants qui sait. Chose nouvelle aussi par rapport à l’année dernière, le plaisir de pouvoir goûter à divers sangs « frais ». A peine passé un an dans l’école irlandaise que le jeune Windsor était devenu vampire, certes sans le vouloir et on ne lui avait pas laissé le choix, mais il s’accommodait fort bien de sa nouvelle existence. De nouvelles capacités, rendant la vie bien plus facile, et surtout l’endurance, permettant ainsi de se perdre bien plus dans la luxure, connaître de bien plus longue nuit. Enfin, il pouvait surtout vivre ça avec les siens, ceux partageant cette même endurance et ivresse charnelle. Les humains étaient délicieux de par leur sang à savourer en même temps que leurs corps, mais c’était bien plus court. Seulement, tout plaisait à notre petit libertin. Et il n’avait pas eu à connaître longtemps l’aléas de devoir se cacher toujours du soleil, non, les vampires de l’école l’avaient pris en charge, lui donnant ainsi cette lotion les protégeant pendant un laps de temps du soleil et cette potion de l’oubli. Tout pour garder leur existence secrète des humains. Et il y faisait attention, n’oubliant jamais cette potion de l’oubli, comme là, quand il rejoignit, une fois le soleil couché, un de ses camarades devant le chemin descendant jusqu’au lac.

Un jeune noble anglais, un comte, que Dylan avait déjà rencontré auparavant durant son enfance. Et dire qu’il n’avait eu aucun mal à le séduire pour que celui-ci lui succombe à peine une semaine après son arrivée. Henrys était son nom. Bien éduqué, croyant, déjà promis à une gente dame et pourtant, il avait su le faire peu à peu plier, accepter son attirance pour lui, un homme, plutôt que de penser de suite que c’était péché mortel. C’était un jeu pour lui. Pourquoi Henrys se méfierait-il de lui ? Tout jeune vampire, il avait l’avantage de paraître encore l’âge qu’il avait. Ainsi, il profitait de pouvoir côtoyer les gens qu’il avait déjà connu sans avoir à se cacher. Après, il voyagerait sûrement, découvrir le monde entier, mais pas encore… Déjà que sa famille ignorait tout de ce qui lui était arrivé. Là, il avait beaucoup mieux à faire. Une fois à hauteur d’Henrys, le jeune Windsor lui adressa un beau sourire de séducteur, ah pauvre petit agneau qui l’entraîna de lui-même dans l’ombre des arbres de la forêt s’étendant entre l’école et le lac pour l’embrasser à l’abri des regards. Bras dessus, bras dessous, ils empruntèrent alors le chemin jusqu’au lac, en toute confiance, parlant joyeusement. Ce soir, il allait le goûter…. Totalement… Son sang… Le regard du blondinet se perdit vers la veine palpitante du cou de son ami qui riait…. Son corps aussi… Il baissa la tête, observant avec une lueur gourmande ce corps qui ne paraissait en rien déplaisant. Cela ne dura que quelques secondes, avant qu’il ne reparticipe pleinement à la conversation.

Les deux jeunes hommes arrivèrent au bord du lac et ils s’assirent sur un tronc d’arbre qui était tombé et dont les branches s’enfonçaient dans l’eau. Le ciel était couvert mais sans tourner à l’orage pour autant encore, les lieux étaient un peu plus sombres en ‘labsence de al douce lumière lunaire. Pendant un fugace moment, une ou deux petites secondes, le vent changea très légèrement et Dylan crut percevoir une vague odeur humaine, relevant la tête, humant discrètement l’air mais plus rien. Il était jeune et ignorait qu’il existait quelques dangers pour les vampires, trop confiant aussi. Il ne s’attarda pas du tout sur ça, car, dans sa tête, il ne faisait rien de mal. Il ne comptait pas tuer Henrys. En fait, il n’avait jamais tué qui que ce soit, et pourtant, il avait eu affaire à la bête, au tout début, mais on avait su l’arrêter, puis lui apprendre à reprendre le contrôle. La bête n’avait pas à être frustrée avec lui, sang et luxure, il aimait ça, alors, elle ne le dérangeait pas plus que cela. Par contre, si on poussait Dylan dans ses retranchements où la peur se ferait si forte que là, la bête jaillirait avec une facilité déconcertante… Mais en tout cas, le jeune vampire n’avait pas un si mauvais contrôle de lui, se rassasiant bien comme il faut. D’ailleurs… le Windsor laissa courir une de ses mains le long de l’épaule de son ami, allant lui susurrer quelques mots à l’oreille. Ce dernier rougit doucement, se tournant vers lui. A nouveau, ils s’embrassèrent, Dylan retenant un sourire aux mains se posant sur ses hanches comme si Henrys voulait s’y agripper pour rester le maître de sa chute. Alors il le laissa faire tant qu’il ne l’empêcha de faire glisser la cape de ses épaules, révélant un peu plus son cou. Il rompit alors le baiser pour partir papillonner l’air de rien dans son cou. Il entendit le cœur de l’humain s’accélérer, le pouls de ses carotides aussi, devenant une si délicieuse tentation. Lentement, sa langue vint caresser celle se devinant sous la peau à droite. Henrys murmura de trouver un endroit plus confortable…

"Shhh….On est très bien ici…. L’herbe est un matelas douillet ici… laisses-toi faire…"

La voix de Dylan s’était faite encore plus susurrante, envoûtant, glissant une main derrière la nuque de l’humain, lui faisant pencher lentement la tête, et il les sortit, ses canines longues, fines, d’un blanc pur. Le jeune vampire ferma les yeux, savourant à l’avance le goût du sang à l’avance alors qu’il plongea vers la carotide, prêt à mordre….
Avatar de l’utilisateur
Dylan Windsor
Elève
 
Messages: 3
Inscription: Jeu 1 Mar 2012 21:42

Retourner vers Lac

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité





cron